Référendum en Catalogne : une journée de vote sous tension à prévoir

Marianne Getti se trouve en direct de Barcelone où le vote sur l'indépendance de la Catalogne s'organise ce samedi 30 septembre.

France 3

Que va-t-il se passer le 1er octobre en Catalogne, alors que le scrutin interdit par le gouvernement espagnol aura semble-t-il bien lieu ? "Les Catalans ont rendez-vous à 5h du matin devant les bureaux de vote. C'est 4h avant qu'ils n'ouvrent officiellement. Pourquoi ? Parce qu'à 6h, la police a annoncé qu'elle viderait les lieux de tous leurs occupants", rapporte Marianne Getti en direct de Barcelone.

Comment agiront policiers et manifestants ?

Nombreuses sont les personnes mobilisées qui ne comptent pas quitter les bureaux de vote malgré la mise en garde des autorités. "Les policiers ont eu pour consigne de ne pas recourir à la violence. Les premiers à intervenir seront les Mossos, les policiers catalans. Ils sont connus pour être plus proches de la population. Aujourd'hui, certains d'entre eux donnaient même des conseils aux militants sur comment faire pour ne pas être délogés des bureaux de vote demain", explique la journaliste. Des débordements sont néanmoins possibles selon l'attitude des manifestants face à la police nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Trois jeunes femmes portent l\'\"estelada\", le drapeau catalan pro-indépendance, à Barcelone (Espagne), le 28 septembre 2017, lors d\'une manifestation en faveur du référendum d\'autodétermination. 
Trois jeunes femmes portent l'"estelada", le drapeau catalan pro-indépendance, à Barcelone (Espagne), le 28 septembre 2017, lors d'une manifestation en faveur du référendum d'autodétermination.  (PAU BARRENA / AFP)