Dimanche en politique, France 3

Référendum en Catalogne : plusieurs affrontements entre militants et forces de l'ordre

En Catalogne, alors que s'organise ce dimanche 1er octobre un référendum pour l'indépendance jugé illégal par le gouvernement, la tension monte et des affrontements éclatent.

France 3

La tension est montée d'un cran en Catalogne au jour du référendum interdit par le gouvernement espagnol. Des affrontements se sont déclenchés entre militants et forces de l'ordre faisant plusieurs dizaines de blessés. Marianne Getti fait le point sur place à la mi-journée. "La frustration et la tristesse des Catalans se fait ressentir depuis ce dimanche 1er octobre au matin. Les policiers chargent, la police nationale a tiré des balles en caoutchouc alors que la loi de la région catalane l'interdit. En tout, il y a une quarantaine de blessés", précise telle.

Un sentiment d'amertume

Les partisans du référendum voulaient à tout prix éviter cette lutte pour ne pas décrédibiliser leurs causes. C'est donc exactement ce que cherche l'État espagnol. "Le gouvernement catalan quant à lui a affirmé que 73% des bureaux de vote étaient opérationnels à la mi-journée. Pour leur donner raison, ils sont des centaines à aller faire la queue pendant plusieurs heures afin de mettre leur bulletin dans l'urne, avec toutefois un sentiment d'amertume", conclut la journaliste. 

La police évacue de force des manifestants devant un bureau de vote de Barcelone (Espagne), lors du référendum d\'autodétermination en Catalogne, le 1er octobre 2017.
La police évacue de force des manifestants devant un bureau de vote de Barcelone (Espagne), lors du référendum d'autodétermination en Catalogne, le 1er octobre 2017. (PAU BARRENA / AFP)