La Catalogne en ébullition après la victoire des indépendantistes

Le résultat des élections divise plus que jamais la Catalogne. Une équipe de France 2 fait le point.

France 2

Après la victoire des indépendantistes aux élections régionales du parlement de Catalogne, dimanche 27 septembre, la province a fait savoir qu'elle allait enclencher la marche vers l'indépendance. Les leaders indépendantistes se sont dit prêts à discuter avec le gouvernement de Madrid, mais seulement du chemin vers la sécession. "S'ils veulent parler, il va falloir qu'ils changent d'attitude, et maintenant, ils ont une vraie raison de changer d'attitude", a déclaré Artur Mas, leader indépendantiste et président sortant.

La majorité des sièges, mais pas des voix...

Dans certains quartiers de Barcelone, les drapeaux indépendantistes s'affichent fièrement sur les façades des immeubles. "C'est un très bon résultat parce qu'on en a marre de donner notre argent à Madrid. Nous, on est des travailleurs, on paie nos impôts et on redonne tout aux autres, ça va changer maintenant. C'est un très bon résultat", confie au micro de France 2 une partisane de l'indépendance.

Mais il ne faut pas chercher bien loin pour trouver un autre son de cloche. "Moi, je suis inquiet parce que je n'aime pas que notre région se divise comme ça en deux camps", déplore un Barcelonais. Certes, les indépendantistes ont la majorité des sièges aujourd'hui, mais il n'ont pas eu la majorité des voix hier soir, signe d'une Catalogne profondément divisée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les leaders indépendantistes catalans, vainqueurs des élections régionales en Catalogne, rassemblés à Barcelone (Espagne), le 27 septembre 2015.
Les leaders indépendantistes catalans, vainqueurs des élections régionales en Catalogne, rassemblés à Barcelone (Espagne), le 27 septembre 2015. (MANU FERNANDEZ / AP / SIPA)