Indépendance de la Catalogne : réactions divergentes à Bruxelles

La Commission européenne a réagi à la crise politique qui déchire l'Espagne et la Catalogne. Les réacrions diffèrent selon les partis.

France 3

Alors que Barcelone et Madrid se déchirent au sujet du référendum pour l'indépendance de la Catalogne du 1er octobre dernier, la communauté européenne réagit. "L'Europe est d'abord une communauté de droit. Il faut alors dialoguer, car ce référendum est illégal", a précisé le commissaire européen Frans Timmermans cité par Pascal Verdeau qui s'exprime en direct de Bruxelles. Pour Guy Verhofstadt, leader des libéraux, "il s'agit là d'une crise existentielle et la loi seule ne permettra pas de surmonter les divisions", indique le journaliste de France 3.

"Une déclaration d'indépendance conduirait au désastre"

L'affaire est d'abord politique. Les Verts ajoutent qu'il "ne s'agit pas d'une affaire interne à l'Espagne, mais que cela concerne toute l'Union européenne". précise-t-il. Les philosophies politiques différentes et donc des méthodes différentes. Les uns veulent une médiation européenne, internationale, d'autres non. Mais tous ce soir se rejoignent sur une mise en garde commune résumée par le chef de file des socialistes : "Une déclaration d'indépendance serait une provocation qui conduirait au désastre".

Le JT
Les autres sujets du JT
La commission européenne à Bruxelles
La commission européenne à Bruxelles (MAXPPP)