Guerre d'Espagne : les 80 ans de la Retirada

Le week-end du samedi 23 au dimanche 24 février, des cérémonies sont prévues dans le sud de la France pour commémorer les 80 ans de la Retirada. En 1939, plus de 450 Espagnols ont fui le franquisme pour atterrir dans les Pyrénées-Orientales.

FRANCE 2

En souvenir de son père, Rosario Gomez tient à témoigner sur le martyre des soldats espagnols. Ils seront 100 000 républicains à vivre des mois durant sur la plage d'Argelès (Pyrénées-Orientales), à même le sol. En janvier 1939, les troupes de Francisco Franco font le salut fasciste dans Barcelone, en Catalogne (Espagne). La ville symbole des républicains espagnols vient de tomber sans résistance.

Des baraquements construits à Argelès-sur-Mer

Par crainte des représailles, soldats, civils, femmes et enfants prennent le chemin de l'exil vers le Nord et la France. La route est difficile et périlleuse à travers les Pyrénées, cette retraite républicaine fut baptisée la Retirada. Peu à peu, les républicains s'installent en bâtissant de leurs propres mains des baraquements et y vivront jusqu'en 1941. Quelques objets de cet exil sont encore visibles à Argelès-sur-Mer, derniers témoignages de la tragédie vécue par les républicains espagnols.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Retirada des républicains espagnols vers la France, entre 1939 et 1941. 
La Retirada des républicains espagnols vers la France, entre 1939 et 1941.  (FRANCE 2)