Espagne : journée décisive pour la Catalogne

La journée du 27 octobre s'annonce décisive pour l'avenir de la Catalogne. Le parlement régional s'apprête à voter la déclaration d'indépendance tandis que le gouvernement espagnol compte appliquer l'article 155 de la Constitution qui suspendra l'autonomie de la région.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce pourrait être la dernière session plénière pour le parlement catalan. Les députés immortalisent l'instant avec quelques photos souvenirs ce vendredi 27 octobre : dans quelques minutes ils voteront pour ou contre l'indépendance de la région. Madrid considère d'avance que ce vote est illégal et compte dissoudre le parlement. La veille, 26 octobre, le président catalan Carles Puigdemont a renoncé à organiser des élections, prolongeant encore le bras de fer avec Madrid. Ce matin, les indépendantistes se sont à nouveau rassemblés par milliers devant le parlement à Barcelone, bien décidés à obtenir gain de cause. Le vote symbolique du parlement catalan ne fera pas reculer le gouvernement espagnol.

L'autonomie de la région sera bientôt suspendue

Plus tôt dans la journée, acclamé par les députés, Mariano Rajoy a fait son entrée au sénat espagnol. C'est aujourd'hui que la menace de l'article 155 de la Constitution (qui permet de suspendre l'autonomie de la Catalogne) est mise à exécution. Rajoy demande la destitution du président et du gouvernement régional devant un sénat conquis : la majorité comme l'opposition le soutiennent. Le vote de la suspension de l'autonomie catalane devrait ensuite n'être qu'une formalité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des partisans de l\'indépendance de la Catalogne regardent la session du Parlement catalan sur des écrans géants à Barcelone, le 27 octobre 2017.
Des partisans de l'indépendance de la Catalogne regardent la session du Parlement catalan sur des écrans géants à Barcelone, le 27 octobre 2017. (YVES HERMAN / REUTERS)