Crise en Catalogne : les anti-indépendantistes manifestent à leur tour

Pour le dialogue et pour l'unité, les Espagnols sont appelés à descendre dans les rues ce week-end, six jours après le référendum d'autodétermination organisé par Barcelone. 

FRANCE 3

La mobilisation est-elle à la hauteur de celle qui s'est organisée en Catalogne pour réclamer l'indépendance ? "On ne peut pas encore parler de marée humaine", tempère Marc Dana, envoyé spécial de France 3 à Barcelone. "Tout le monde était venu avec son drapeau espagnol" pour clamer leur attachement au royaume. "Les autorités madrilènes évoquent le chiffre de 50 000 personnes", indique-t-il, précisant qu'une "deuxième mobilisation [...] un peu partout à travers le pays" a eu lieu ce samedi, rassemblant "des dizaines, des centaines, parfois même des milliers de personnes vêtues de blanc", qui demandent aux autorités catalanes et espagnoles à rouvrir le dialogue. "Mais le troisième moment fort et le plus important, ce sera dimanche 7 octobre, à 12 heures : une grande manifestation sera organisée à Barcelone, contre l'indépendance. Une occasion pour les Catalans favorables à l'union de l'Espagne de se faire entendre", résume le journaliste.  

Une majorité silencieuse d'anti-indépendantistes ?

Dans les rues, les partis catalans non-indépendantistes tentent de mobiliser. Demain, une grande manifestation est organisée à Barcelone. Sur les prospectus, on peut lire "Nous sommes plus nombreux". Une majorité silencieuse de Catalans serait opposée à toute indépendance. Maria Luisa, une habitante anti-indépendantiste, se prépare pour le rassemblement de dimanche. Elle s'est équipée de drapeaux européens, espagnols, sans oublier celui de la Catalogne, tous achetés pour l'occasion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants opposés à l\'indépendance de la Catalogne défilent dans la rue, le 30 septembre 2017, à Barcelone.
Des manifestants opposés à l'indépendance de la Catalogne défilent dans la rue, le 30 septembre 2017, à Barcelone. (PAU BARRENA / AFP)