Catalogne : il y a un an, les indépendantistes prenaient le pouvoir

En Espagne, la Catalogne continue de faire bande à part. Un referendum est annoncé pour l'année prochaine, un an après les élections qui ont placé à la tête de la région les indépendantistes.

France 3

Le 27 septembre 2015, un séisme politique se produit en Espagne. Des milliers de personnes se rassemblent à Barcelone pour fêter la victoire des séparatistes aux élections régionales en Catalogne. Les vainqueurs l'ont promis : ils vont rapidement mettre en oeuvre le processus de séparation avec l'Espagne. Le 9 novembre, une première résolution est adoptée au Parlement catalan. Deux jours après, le chef du gouvernement espagnol dépose un recours contre la résolution et réussi à la faire annuler. Décembre 2015 : malgré cette décision, le bras de fer entre l'Espagne et la Catalogne se poursuit.

Une scission qui prend forme

Début 2016, un nouveau président de région est nommé. Il entend poursuivre le processus de création d'un État indépendant. Le 20 janvier, le Parlement ne baisse pas la garde et lance une commission chargée de la création du futur État. La tension monte d'un cran avec Madrid, qui considère cette initiative comme une violation de la Constitution. La bataille entre la Catalogne et l'Espagne se durcit en juillet. Le parlement catalan défie régulièrement le gouvernement en adoptant des textes pour l'indépendance. Madrid ne laisse rien passer et saisit les tribunaux à tour de bras. Selon les derniers sondages réalisés récemment, les Catalans sont de plus en plus favorables à l'indépendance. Les séparatistes prennent des mesures en toute discrétion. Ils préparent les futures structures de l'État : un trésor public, une sécurité sociale ou un ministère des Affaires étrangères. Début 2017, le Parlement catalan devrait approuver l'ouverture de ses propres administrations.

Le JT
Les autres sujets du JT