Cet article date de plus de trois ans.

Catalogne : des violences redoutées

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Catalogne : des violences redoutées
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis Barcelone, et alors que la Catalogne et l'Espagne sont en crise, Josselin Debraux fait le point sur les violences redoutées dans la région qui a proclamé son indépendance.

Depuis Barcelone, l'envoyé spécial de France 3 évoque la crise qui frappe la Catalogne. "Éviter tout débordement, c'est l'un des enjeux de ces prochains jours. Des débordements il y en a, ici à Barcelone, et ils sont plutôt rares. Hier, vendredi 27 octobre, près de 200 militants pros Espagne s'en sont pris aux locaux de la radio Catalunya et ont cassé cette vitrine. Radio Catalunya, c'est l'un des médias publics accusés par les manifestants de soutenir l'indépendance", déclare Josselin Debraux.

"Garder une conduite civique et pacifique"

Et le journaliste d'ajouter : "Il y a eu également des échauffourées pendant lesquelles trois personnes ont été blessées. Ces violences ont immédiatement été dénoncées par les leaders unionistes, ceux qui souhaitent une Catalogne 100% espagnole et qui appellent à manifester dimanche à midi dans le cœur de la ville. Plus de 300 000 personnes sont attendues dimanche, ici à Barcelone. De son côté, le leader indépendantiste Carles Puigdemont a lui aussi lancé un appel à la non-violence. il a demandé à ses partisans 'de garder une conduite civique et pacifique'".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.