Catalogne : Carles Puigdemont arrêté puis relâché en Italie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
puigdemont
FRANCEINFO
Article rédigé par
L. Feuerstein, C. Gindre - franceinfo
France Télévisions

Carles Puigdemont a été relâché par l'Italie à la demande de l'Espagne qui souhaite son extradition. L'ancien séparatiste catalan avait été la principale figure de la tentative de sécession en 2017.

Carles Puigdemont aura passé moins de 24 heures en détention. L'ex-président catalan est sorti, vendredi 24 septembre, de sa prison italienne libre. Il est autorisé à retourner en Belgique où il vit en exil depuis 2017. L'actuel eurodéputé, dont la levée de l'immunité parlementaire fait l'objet d'un recours, a été arrêté jeudi en Italie. Il est toujours accusé de sédition et de détournement de fonds par l'Espagne, qui a émis un mandat d'arrêt européen à son encontre.

Audience le 4 octobre en Italie

Il y a quatre ans, il avait organisé un référendum d'autodétermination de la Catalogne malgré son interdiction par la justice espagnole. Vendredi matin, le Premier ministre se disait satisfait de cette arrestation. Aussitôt, des manifestations de soutien ont été organisées à Barcelone devant le consulat italien. À l'annonce de sa libération en fin de journée, des indépendantistes se disaient soulagés. Le dossier d'extradition de Carles Puigdemont sera examiné le 4 octobre en Italie. L'Espagne et la Catalogne négocient actuellement l'avenir de la région.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Catalogne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.