Législatives espagnoles : l’extrême-droite fait une percée

Lors des élections législatives espagnoles, les socialistes sont en tête selon les résultats partiels. Mais l’extrême-droite confirme sa montée en puissance.

FRANCE 2

Les militants d’extrême-droite exultent. Le parti Vox vient de réussir une percée lors des élections législatives espagnoles, devenant la 3e force politique du pays. Une première depuis la mort de Franco il y a 40 ans. Avec ce succès électoral, Vox tend encore davantage la situation politique en Espagne car l’objectif de ces 4e élections législatives en 4 ans était bien de trouver une majorité au Parlement, afin que le pays puisse être gouverné.

Face à la situation politique, pas de solution ?

C’est donc une victoire en demi-teinte pour Pedro Sanchez. Son parti (PSOE, socialiste) est arrivé en tête des élections législatives mais s’il veut pouvoir gouverner, il devra s’allier au parti Podemos, d’extrême-gauche et aux nationalistes basques et catalans. Mais c’est justement cette incapacité à s'entendre qui a provoqué cette nouvelle élection. Une instabilité politique qui risque de paralyser encore un peu plus la situation en Espagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Santiago Abascal, chef du parti d\'extrême droite Vox, dans un bureau de vote à Madrid, en Espagne, le 10 novembre 2019. 
Santiago Abascal, chef du parti d'extrême droite Vox, dans un bureau de vote à Madrid, en Espagne, le 10 novembre 2019.  (BURAK AKBULUT / ANADOLU AGENCY / AFP)