VIDEO. Loi Macron : les sociétés d'autocars satisfaites

Plusieurs sociétés sont déjà très intéressées par les nouvelles dispositions de la loi Macron. Une équipe de France 2 est allée rencontrer l'une d'elles.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une mesure de loi Macron présentée, mercredi 10 décembre, en conseil des ministres, impactera le secteur des transports. Elle prévoit de faciliter le développement des liaisons en autocars sur le territoire français.
 
C'est une aubaine pour Transdev, propriétaire d'Eurolines. L'entreprise ne cache pas ses ambitions et se dit prête, dès aujourd'hui, à ouvrir 40 nouvelles liaisons en France. "On sera prêt dès que la loi sera promulguée et permettra de lancer l'exploitation. Nous souhaitons démarrer le plus vite possible et nous nous mettons en mesure de le faire dès que la loi le permettra", confie le PDG de Transdev, Jean-Marc Janaillac.
 
Moins cher, mais plus polluant
 
Le car, moins cher, viendrait donc concurrencer directement le train. À titre d'exemple, un Bordeaux-Lyon en avion, c'est 1h10 de vol pour 69 euros, en train, 6h14 pour 40 euros et en bus, il faudra compter 8h pour une vingtaine d'euros. Mais pour les associations écologistes, la future loi va à l'encontre des priorités affichées pour l'environnement.
Le JT
Les autres sujets du JT