VIDEO. Greenpeace à l'abordage d'un cargo au large de l'Australie

L'ONG écologiste a lancé cette action spectaculaire pour appeler à la fin des exportations de charbon qui participent, selon elle, au réchauffement climatique.

Reuters
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Six militants de Greenpeace sont montés à l'abordage d'un cargo de charbon en pleine mer, mercredi 24 avril. L'ONG écologiste a mené cette action spectaculaire, près de la grande barrière de corail, au nord-est de l'Australie. Elle a voulu ainsi appeler à la fin des exportations du combustible qui participent, selon elle, au réchauffement climatique et aux catastrophes naturelles. 

Les six activistes sont des ressortissants de cinq grandes nations exportatrices et consommatrices de charbon en Asie-Pacifique : l'Australie, l'Inde, les Etats-Unis, la Chine et la Nouvelle-Zélande. Depuis leur zodiac, ils se sont hissés à bord du Meister, un vraquier battant pavillon panaméen et faisant route vers la Corée du Sud. "On n'a aucune idée de ce qui va se passer. Soit les garde-côtes vont venir nous arrêter, soit nous allons finir en Corée du Sud", a confié Emma Giles, depuis le pont du cargo.

Greenpeace demande la fin de "l'âge du charbon""Les exportations de charbon australien sont la plus grande contribution du pays au changement climatique et des projets prévoient de doubler le volume de charbon que le pays exporte", a dénoncé l'ONG. "Chaque tonne de charbon exportée, nous la paierons via le changement climatique : feux de forêt, canicules et sécheresse", a ajouté l'organisation.

Six militants de Greenpeace sont montés à l\'abordage d\'un cargo de charbon, le 24 avril 2013, près de la grande barrière de corail, au nord-est de l\'Australie.
Six militants de Greenpeace sont montés à l'abordage d'un cargo de charbon, le 24 avril 2013, près de la grande barrière de corail, au nord-est de l'Australie. (REUTERS / FRANCETV INFO)