Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Et si on arrêtait d'acheter du neuf ? "Envoyé spécial" a tenté l'expérience

Nos vêtements, nos meubles, nos appareils électroménagers... Gourmande en matières premières, la fabrication de tous ces objets de notre quotidien nuit à la planète. Et si on arrêtait d'acheter des produits neufs ? Une journaliste d'"Envoyé spécial" a relevé le défi.

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Manteau : 110 kilos. Sac à dos, chaussures : deux fois 14 kilos. Pull : 34 kilos. Tee-shirt : 10 kilos. Jean : 49 kilos. Au total, cette simple tenue de tous les jours pèse... 231 kilos de matières premières. Ce poids caché, dont nous n'avons pas conscience, c'est celui de toutes les ressources naturelles utilisées pour fabriquer nos vêtements. Les ONG l'appellent "le sac à dos écologique". 

Un simple jean qui ne pèse que quelques centaines de grammes dans nos mains aura ainsi nécessité, en plus des fibres textiles utilisées, entre 7 000 et 10 000 litres d'eau liés à la culture du coton. Avant d'arriver dans nos boutiques, il aura parcouru 65 000 kilomètres... "Il faut savoir que derrière les achats d'objets neufs, il y a tout un impact environnemental dont on n'a pas forcément conscience, qui est lié à toute la phase de production des objets", explique à "Envoyé spécial" Marine Foulon, de l'association Zero Waste France.

"Rien de neuf" : un défi lancé sur internet par Zero Waste France 

Pour réduire cet impact environnemental, elle a lancé il y a deux ans une initiative sur internet : le défi "Rien de neuf". "Des millions d’objets sont déjà en circulation : et si on les utilisait en priorité, plutôt que d’acheter des objets neufs ?" propose la page d'accueil. Pour participer, il faut s'engager à éviter au maximum d'acheter des produits neufs (hors alimentaire et hygiène) pendant un an. Le 26 février 2020, le défi affiche déjà plus de 36 000 participants...

Sur le site, vous pouvez ajouter à votre page personnelle les meubles, livres, vêtements, appareils électroménagers, équipements high-tech... réparés, troqués, empruntés, loués, achetés d'occasion (en boutique ou en ligne) durant cette période. Pour chacun d'eux, le site indique l'équivalent en matières premières économisées. Pour "Envoyé spécial", la journaliste Alice Gauvin a tenté l'expérience pendant un mois... 

A suivre dans "Ma vie d'occasion", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 27 février 2020.

 Et si on arrêtait d\'acheter du neuf ? \"Envoyé spécial\" a tenté l\'expérience
 Et si on arrêtait d'acheter du neuf ? "Envoyé spécial" a tenté l'expérience (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)