Une idée pour la France : des maillots de bain en plastique recyclé

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Une idée pour la France : des maillots de bain en plastique recyclé
France 2
Article rédigé par
M. Mullot, H. Smague, A. zouioueche, A. Stauch, P. Gueny, V. Heurtel - France 2
France Télévisions

Quatre étudiants ont eu l’idée de fabriquer un maillot de bain éco-responsable à partir de bouteilles en plastique recyclées. Le 13 Heures de France 2 vous présente cette initiative dans sa rubrique "Une idée pour la France". 

Quatre étudiants se sont lancé le défi de préserver les océans et de favoriser les économies locales grâce à un nouveau style de maillot de bain. Baptiste, Thomas, Gautier et Romain se sont rencontrés à la fac et ont lancé des maillots de bain éco-responsables. Le short est conçu à partir de dix bouteilles en plastique récupérées par des pêcheurs dans la mer Méditerranée et est ensuite fabriqué à Paris. C’est à Deauville, en Normandie, que ces étudiants ont commencé leur tour de France des marchés pour tenter de convaincre leurs futurs clients. 

Un maillot de bain à 79 euros 

Le short de bain écologique coûte 79 euros. Un prix plutôt élevé qui ne fait pas peur à certains clients. "C’est l’avenir, ce sont nos jeunes. En plus, utiliser les déchets pour faire des vêtements c’est super" explique une consommatrice enthousiaste. Les bouteilles en plastique sont fondues et transformées en fil avant de partir au Portugal pour l’étape du tissage. Le tissu arrive enfin à Paris pour être transformé en un maillot de bain qui préserve les océans, contrairement à certaines matières synthétiques très polluantes.  

Sur le plateau du journal de 13 heures de France 2, la journaliste Valérie Heurtel  cite plusieurs autres idées toutes aussi écologiques, comme des tongs 100% végétales, et des lunettes fabriquées en Bretagne à base de coquillages broyés. "Si vous fumez, pensez à prendre un cendrier de poche avec vous. Pensez également à la gourde, c’est toujours mieux que les bouteilles en plastique qu’on risque d’abandonner sur la plage. Et puis évitez de ramasser du sable parce que ça déstabilise la côte, ça accélère l’érosion", explique la chroniqueuse.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.