Transports : l'usage du vélo a augmenté de 11% en un an, en ville notamment

Parmi les villes qui ont connu la plus forte hausse de fréquentation cycliste figurent Strasbourg, Grenoble, Nantes ou encore Lille, selon un rapport du réseau Vélo & Territoires. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des cyclistes sur la rue de Rivoli à Paris, où le traffic routier à été interdit, le 13 mai 2020. (YANN CASTANIER / HANS LUCAS / AFP)

La Petite reine séduit de plus en plus. L'utilisation du vélo a augmenté de 11% sur les 9 premiers mois de 2022 par rapport à la même période en 2021 et de 33% par rapport à 2019, selon le baromètre publié mercredi 7 septembre par le réseau Vélo & Territoires. Cette analyse repose sur un échantillon de 297 compteurs répartis à travers le pays, notamment dans les grandes villes françaises.

Et c'est en milieu urbain que la pratique a le plus augmenté, précise l'association. L'utilisation du vélo en ville a bondi ces derniers mois, avec une hausse de fréquentation de 14% par rapport à 2021 – pour atteindre en moyenne 1 299 passages par jour et par compteur. Deux explications à ce phénomène sont notamment avancées par Vélo et Territoires : la reprise du travail en présentiel cette année ainsi que l'absence de pluie cet été.

La pratique du vélo reste "fragile" en dehors des centre-villes

L'analyse des compteurs par l'association a montré une très légère baisse (-1%) des passages en zones péri-urbaines. Mais cet indicateur reste stable en zone rurale et même en hausse si on le compare aux chiffres de 2019, avant la pandémie de Covid-19. L'association estime que l'usage du vélo à la campagne est "sans doute davantage orienté vers le loisir", tout en étant "plus sensible à la météo".

Enfin, le tourisme à vélo est en plein essor. La fréquentation des itinéraires EuroVelo, adaptés à de longs voyages, a augmenté en France de 13% sur un an. Après un début d'année mitigé avec une météo peu avantageuse, la fréquentation de ces itinéraires a connu une forte progression en mai et une augmentation de 7% sur la période de juillet-août. Un phénomène qui encourage les collectivités locales et les régions, qui doivent notamment adapter leurs trains au cyclo-tourisme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.