Traitement des déchets : l'île d'Yeu fait la guerre aux ordures ménagères

Le territoire a décidé de réduire ses déchets afin de diminuer le coût très important du traitement, ainsi que du transport vers le continent.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le traitement des déchets s'avère particulièrement compliqué et coûteux pour les îles. Ainsi, l'Ile d'Yeu (Vendée) doit payer pour le transport de ses poubelles en bateau vers le continent. Pour limiter les frais, les autorités ont décidé de partir en guerre contre le plastique, les emballages et autres détritus. Les habitants jouent le jeu, mais ils n'ont pas vraiment le choix. Car il faut préserver une nature superbe et des paysages encore sauvages à seulement une demi-heure du continent.

Plus de corbeilles sur les plages

Ce petit paradis attire beaucoup de touristes, passant de 5 000 habitants l'hiver à 30 000 l'été. Et chaque année, ce sont 4 500 tonnes de déchets ménagers qui sont produits, un volume en constante augmentation avant le déclenchement de la guerre contre les déchets. Ainsi, les corbeilles disparaissent petit à petit des plages, afin d'inciter les touristes à la journée de repartir avec leurs emballages. D'autres poubelles, qui tassent les déchets, permettent aussi de réduire les collectes. Des poulets ont également été fournis aux particuliers, car ils mangent une grande partie des déchets organiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le territoire a décidé de réduire ses déchets afin de diminuer le coût très important du traitement, ainsi que du transport vers le continent.
Le territoire a décidé de réduire ses déchets afin de diminuer le coût très important du traitement, ainsi que du transport vers le continent. (FRANCE 2)