Cet article date de plus de sept ans.

Sable : un commerce qui fâche

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Sable : un commerce qui fâche
Sable : un commerce qui fâche Sable : un commerce qui fâche (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dans les Côtes d'Armor pour protester contre l'extraction du sable dans la baie de Lannion.

Un dossier politique, écologique et également entre les mains de la Justice. Au moins 3800 manifestants se sont mobilisés contre selon eux , un désastre écologique : des tonnes de sable extraites d'une dune sous-marine par un navire, dans la baie de Lannion.

Un recours a été déposé

Elus locaux et pêcheurs : tous veulent l'arrêt immédiat de ce commerce. Le sablier qui est entré en action début septembre, pourra extraire jusqu'à 250 000 m3 de sable par an. Ce sable composé de petits morceaux de coquillage est utilisé par les agriculteurs pour fertiliser leurs terres. Une extraction utilisée par le gouvernement contre l'avis de la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal : "Je n'étais pas favorable à cette décision qui a été prise par Emmanuel Macron. C'est une grave décision" a-t-elle exprimé. Les opposants à l'extraction de sable ont déposé un nouveau recours devant le Conseil d'État.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.