Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Quand les vêtements de sport polluent les lacs de haute montagne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Quand les vêtements de sport polluent les lacs de haute montagne
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'association Greenpeace a retrouvé des traces de gaz polluant dans certains coins très reculés de la planète.

Ce son des découvertes inquiétantes. Dans certains lacs de haute montagne, l'association Greenpeace a retrouvé des composés chimiques dangereux pour l'environnement et la santé. Il s'agit des perfluorocarbures ou PFC, des gaz fluorés à effet de serre. Leur origine ? Les vêtements de sport, les sacs de randonnée, les chaussures.

Les PFC sont utilisés pour les rendre résistants au froid ou à l'eau. Le problème, c'est qu'ils sont volatils. Et avec l'usure des vêtements, ils s'éparpillent dans la nature. Au bout de la chaîne, ils sont présents dans l'eau que nous buvons. Ils font même partie des gaz à effet de serre, et pour l'homme, ils représentent un risque direct.

Des composés chimiques interdits depuis 2013 en Norvège

Classés cancérigènes probables, ils pourraient dérégler le fonctionnement de l'organisme, "retarder la puberté [...] et être impliqués dans le développement des maladies neurodégénératives", explique Nicolas Defarge, chercheur à l'université de Caen.

Les marques mises en cause ont bien conscience du problème. Certaines expliquent à France 2 manquer "d'alternatives adaptées". D'autres ont déjà renoncé à l'utilisation des PFC. En Norvège, ces composés chimiques dangereux ont carrément été interdits depuis 2013.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.