Plus de pollution dans la cuisine que dans la rue

Jeudi 11 juin, une étude révèle que la pollution est huit fois plus présente en intérieur que dans la rue. France 2 fait le point.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Selon une enquête publiée jeudi 11 juin, nos maisons sont des nids à pollution. Pesticides, solvants, parfums, l'air qui circule à l'intérieur des logements est rempli de substances chimiques qui peuvent être nocives. La pollution serait même huit fois plus présente en intérieur que dans la rue. C'est du moins ce que révèle une enquête réalisée par un observatoire public. En cause : les produits toxiques utilisés dans notre quotidien.

Privilégier les produits d'entretien naturels, mais surtout aérer la maison

La cuisine, mais aussi la salle de bain, sont des nids à polluants avec une forte présence de détergents, de produits d'entretien ou de fumée de combustion. "À surveiller donc, surtout pour les plus petits. De six mois à six ans, le danger d'ingestion est maximum", explique le journaliste de France 2.

Si les taux sont faibles, le risque est davantage lié à l'effet "cocktail". Une maison abrite potentiellement près d'un millier de substances chimiques, avec comme risque un dérèglement de notre système immunitaire et davantage d'allergies. Seule solution : privilégier les produits d'entretien naturels, mais surtout aérer la maison.

Le JT
Les autres sujets du JT
La tour Eiffel est à peine perceptible dans le nuage de pollution aux particules fines, le 20 mars 2015 à Paris. 
La tour Eiffel est à peine perceptible dans le nuage de pollution aux particules fines, le 20 mars 2015 à Paris.  (WITT / SIPA)