Santé : des perturbateurs endocriniens dans votre alimentation ?

À chaque fois que vous consommez fruits, légumes, viandes, ou céréales, vous ingurgitez sans le savoir d'infimes doses de pesticides, suspectés d'être des perturbateurs endocriniens.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des substances dangereuses dans les lingettes, les produits cosmétiques, et même jusque dans vos assiettes. Le rapport de l'ONG Générations Futures dévoilé mardi 4 septembre est inquiétant. Six résidus de pesticides sur dix, retrouvés dans nos repas, sont suspectés d'être des perturbateurs endocriniens. Et même si les doses ne sont pas très élevées, certains âges sont particulièrement vulnérables comme les fœtus, les petits enfants, et les adolescents pendant leur puberté.

Malformations, cancers...

Boscalide, Fludioxonil, Cyprodinil, ces substances favorisent les malformations, les cancers et les maladies cardio-vasculaires. Pour sensibiliser aux risques de perturbateurs endocriniens dans l'alimentation, l'ONG Générations Futures recommande de rendre obligatoire l'étiquetage des produits qui en contiennent.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Un homme mange une assiette de pâtes dans un restaurant. Image d\'illustration.
Un homme mange une assiette de pâtes dans un restaurant. Image d'illustration. (SIGRID OLSSON / ALTOPRESS)