Pollution : l'air de Paris serait moins chargé en pesticides qu'il y a 10 ans

Selon une étude d'Airparif, la baisse de pesticides dans la capitale serait de 75%. France 3 fait le point.

Voir la vidéo
FRANCE 3

C'est une nouvelle plutôt rassurante pour les habitants d'Île-de-France. La pollution de l'air aux pesticides a baissé de 75% en six ans. La dernière étude d'Airparif montre que certaines pratiques plus écologiques commencent à agir. Depuis 2007, les espaces verts parisiens n'utilisent plus aucun pesticide. Ni fongicides contre les champignons, ni insecticides, ni désherbants. Tous ces produits phytosanitaires ont été abandonnés, les mauvaises herbes sont laissées dans les bosquets et quand il faut les enlever des parterres des fleurs, l'arrachage se fait à la main.

Moins de pesticides en ville

Ces efforts ont été payants. Depuis 2006, la teneur en pesticides dans l'air parisien a chuté de 75%. En milieu rural, la baisse est aussi spectaculaire : -70%. C'est une étude, menée sur deux sites en Île-de-France à Paris et dans la ville de Bois-Herpin (Essonne) qui le prouve. Ces mesures réalisées en 2006 puis en 2014 attestent aussi de situations différentes entre la ville et la campagne en lien avec l'agriculture. Il n'existe aujourd’hui aucune réglementation concernant la teneur en pesticides dans l'air, contrairement à l'eau et les aliments, mais les autorités sanitaires envisagent un dispositif de surveillance.

La pollution atmosphérique dans le ciel de Paris, le 21 janvier 2016.
La pollution atmosphérique dans le ciel de Paris, le 21 janvier 2016. (MAXPPP)