Cet article date de plus de dix ans.

Les intempéries se calment, seul le Var reste en alerte

Le fleuve Argens reste sous surveillance dans ce département. Trois personnes sont mortes pendant le week-end.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Auribeau-sur-Siagne, dans les Alpes maritimes, dimanche 6 novembre, où la rivière a débordé. (VALERY HACHE / AFP)

Le ciel s'est calmé après un week-end d'orages meurtriers dans le Sud de la France. Météo France maintient le Var en vigilance orange lundi 7 novembre contre cinq départements la veille. Le fleuve Argens reste sous surveillance dans le département. D'après le Centre national de prévision, "l'atténuation progressive des précipitations se poursuit, excepté sur l'Ariège où les précipitation persistent au cours de la nuit".

• Trois décès liés aux intempéries 

Samedi, un homme qui vivait dans une caravane à Lézignan-la-Cèbe, au bord de l'Hérault, porté disparu après avoir été aperçu à l'aube accroché à une branche au-dessus des eaux, a été retrouvé mort.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un couple de retraités varois a été retrouvé mort intoxiqué au monoxyde de carbone dans leur cave. Les victimes y étaient descendues pour écoper de l'eau.

• Evacuations dans le Var et les Alpes-Maritimes

Dans le Var et les Alpes-Maritimes, plusieurs centaines de personnes ont été évacuées pendant le week-end alors que plusieurs cours d'eau étaient en crue. 

Des scènes impressionnantes ont été filmées par des habitants victimes des intempéries. La vidéo ci-dessous a été réalisée par un contributeur de France 3 Provence depuis la fenêtre de sa cuisine à Toulon (Var). 


• Routes coupées, foyers privés d'électricité 

Toujours dans le Var, 8 000 foyers sont privés d'électricité à Saint-Raphaël, Fréjus et Roquebrune-sur-Argens, et 35 routes départementales sont coupées. En Corse, 8 000 foyers sont toujours privés d'électricité dimanche, et 1 000 se retrouvent sans téléphone, rapporte Corse Matin. En Ardèche et en Haute-Loire, 200 abonnés d'EDF restaient privés de courant samedi en début de soirée, contre 2 500 la veille, selon ERDF.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.