Oise : un maire traque les décharges sauvages

Face aux décharges sauvages dans sa commune, un maire de l'Oise mène une guerre contre les entreprises et les particuliers peu scrupuleux de l'environnement. Sa méthode relève de l'enquête et s'avère plutôt efficace.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le maire de Laigneville (Oise), Christophe Dietrich, est en guerre contre les décharges sauvages dans sa commune. La technique de cet ancien policier est d'abord de mener l'enquête. Il fouille méticuleusement les débris avec son équipe à la recherche du moindre indice. Il faudra plusieurs jours pour identifier avec certitude le coupable. Sa méthode, ensuite, c'est le retour à l'envoyeur.

Une "méthode de cow-boy" qui a fait ses preuves

Une "méthode de cow-boy", diront certains, mais celle-ci a fait ses preuves. La commune est passée de quatre à cinq dépôts sauvages par semaine à seulement deux par an. "Ils n'imaginent pas à quel point les 36 000 maires de France sont emmerdés par ce phénomène. Nous, sur Laigneville, on le maîtrise. Mais il y a des communes où il y en a pour plus de 10 000 tonnes, et où les maires sont totalement dépassés et livrés à eux-mêmes", explique Christophe Dietrich. La méthode est contagieuse. Plusieurs communes voisines commencent à l'adopter tout doucement. Ceux qui ont laissé des déchets doivent s'attendre à des livraisons spéciales.

Le JT
Les autres sujets du JT
decharge sauvage 
decharge sauvage  (France 3)