NKM contre le maïs OGM : "Un combat de longue haleine"

Le gouvernement a une nouvelle fois saisi lundi la Commission européenne pour lui demander de suspendre au niveau européen l'autorisation de mise en culture du maïs transgénique Monsanto MON810.

Francetv info
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le gouvernement a demandé une nouvelle fois à la Commission européenne de suspendre l'autorisation de mise en culture du maïs OGM MON810, de la firme Monsanto, en s'appuyant sur de nouvelles études scientifiques.

Un premier moratoire sur les cultures OGM, lancé par la France en février 2008, avait été invalidé par la Cour européenne de justice de Luxembourg et le Conseil d'Etat. Le gouvernement avait annoncé le 28 novembre son opposition à la mise en culture du maïs MON810, et la ministre de l'écologie Nathalie Kosciusko-Morizet s'était engagée récemment à en redemander l'interdiction avant fin février.

"Je tenais beaucoup à mener à bien ce dernier dossier avant de quitter mon ministère", a déclaré la ministre de l'Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui vient d'être nommée porte-parole de Nicolas Sarkozy pour la campagne présidentielle.

La ministre de l\'Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, le 20 février 2012.
La ministre de l'Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, le 20 février 2012. (FTVI / FRANCE 2)