Littoral : la côte atlantique se prépare à une pollution de grande envergure après le naufrage du "Grande America"

Après le naufrage du "Grande America", les autorités redoutent la pollution des côtes françaises. Les conditions météorologiques annoncent des dégâts importants.

Voir la vidéo
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le spectre d'une marée noire est dans tous les esprits. Après le naufrage du navire Grande America, les autorités craignent une pollution massive des côtes françaises. "Ces deux nappes d'hydrocarbures au large devraient en plus littéralement exploser en des milliers d'agrégats d'hydrocarbures sous l'effet du vent et de la houle", rapporte le journaliste Olivier Riou depuis La Rochelle, en Charente-Maritime. La pollution avance à une vitesse estimée entre 30 et 40 kilomètres par jour. Elle devrait atterrir sur les côtes de la Nouvelle-Aquitaine en début de semaine prochaine. 

Le plan Polmar prêt à être déclenché 

Vu les conditions météorologiques annoncées, ces hydrocarbures devraient toucher les côtes, au sud de la Charente-Maritime. "En attendant, les préfectures du littoral sont prêtes à déclencher le plan Polmar pour parer à toute éventualité", conclut Olivier Riou. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un remorqueur tente d\'aspirer une nappe de fioul échappée de l\'\"Erika\", le 15 décembre 2012, au large de la Bretagne.
Un remorqueur tente d'aspirer une nappe de fioul échappée de l'"Erika", le 15 décembre 2012, au large de la Bretagne. (VALERY HACHE / AFP)