VIDEO. Madagascar : le royaume des lémuriens fragilisé par la déforestation

La forêt de Madagascar est en train de disparaître. Une importante menace pour les lémuriens qui y vivent.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À Madagascar, il existe 112 espèces de lémuriens qui y vivent exclusivement. Du Maki, à la fameuse queue rayée, au lémurien sauteur, ils sont le symbole de la grande île et l'attraction des touristes. De nuit comme de jour, le cri caractéristique du lémurien résonne dans les forêts malgaches. "On a envie de les prendre, de les cajoler, de les caresser, voilà, c'est trop mimi", fond cette voyageuse française.

Plus que 10% de la forêt d'origine

Mais aussi mignons soient-ils, les lémuriens sont en grand danger. "Cette espèce est en train de disparaître parce que leurs habitats commencent à disparaître. Ils vivent exclusivement dans la forêt", explique ce grand spécialiste et primatologue, le professeur Jonah Ratsimbazafy. Et ces forêts malgaches fondent à grande vitesse. À cause du charbon de chauffe, du trafic de bois précieux, ou encore de la culture sur brûlis, l'île perd 36 000 hectares de forêts chaque année. C'est trois fois la superficie de la ville de Paris. Il n'en reste aujourd'hui plus que 10%. Le professeur tire la sonnette d'alarme : "Si la vitesse de la déforestation actuelle continue, d'ici trente ans, il n'y aura plus de forêt à Madagascar, donc il n'y aura plus de lémuriens".

Le JT
Les autres sujets du JT
(JEFF PACHOUD / AFP)