Cet article date de plus de neuf ans.

L’Everest déplacé de 3cm par le puissant séisme au Népal

Le violent séisme qui a ravagé le Népal le 25 avril dernier a déplacé le plus haut sommet du monde, le Mont Everest. Selon l’Institut géologique chinois, il a fait un "petit bond" de 3 centimètres vers le sud-ouest.
Article rédigé par Philippe Reltien
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Le Mont Everest toujours en mouvement © MAXPPP)

Le géant de l’Himalaya, à la frontière entre le Népal et la Chine, a bougé. Le séisme meurtrier de magnitude 7,8, survenu le 25 avril dernier, a poussé le Mont Everest de 3cm vers le sud-ouest. Pour les chercheurs de l’Institut de géologie chinois, il s’agit d’un "petit bond" en arrière. Depuis 10 ans, leurs mesures satellitaires montraient un déplacement annuel de 4cm en direction du nord-est. L'Everest continue à présent une poussée dans le sens inverse. Les géologues chinois estiment que cette amplitude de mouvement est "normale".

"La montagne continue sa poussée" Les explications de Philippe Reltien

L’Everest a-t-il aussi eu une poussé de croissance ?

Avant le séisme, l’institut a mesuré une hauteur de 8.848 mètres mais impossible de savoir pour l’instant si cela a évolué. Le sommet reste inaccessible face aux importants risques d’avalanches, mais les secousses pourraient avoir causé un effet levier.

Le toit du monde a grandi de 3cm depuis 10 ans. Le 25 avril dernier, les personnes présentes dans l’Himalaya ont eu le sentiment que la montagne avait pris 30 centimètres d’un coup. Les chercheurs se demandent encore si elle a grandi ou si elle s'est penchée en arrière.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.