Les forêts, le nouvel investissement prisé des français

Les ventes de forêts françaises sont en plein boum. Les parcelles s'arrachent et les prix flambent. Mais pourquoi cet engouement pour les domaines forestiers ?

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La France possède un des plus importants patrimoines forestiers d'Europe. Une richesse naturelle devenue un placement financier pour les particuliers. En 2015, le nombre d'achats de forêts par des propriétaires privés a grimpé de 6.4 %. Sylvain Cretin, un père de famille qui a investi 100 000 euros pour acheter une forêt en plein cœur du Jura parle d'un "des meilleurs placements".  

Une rentabilité à long terme

Un investissement qui peut rapporter gros  à condition d'être patient, car il est impossible de faire fortune en quelques mois. Dans le Finistère, Bernard Genouel l'a bien compris, il a acheté plus de 300 hectares de forêts exploitables. Pourtant il a mis plus de 10 ans avant de gagner de l'argent, même avec un bois de très bonne qualité. Désormais, il dégage entre 5 et 8 % de rendement à l'année. "C'est du long long terme, dans le but de transmettre", explique-t-il. En France, sur 16 millions d'hectares de forêt, 75 % appartiennent à des propriétaires privés.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Des jacinthes sauvages recouvrent la forêt de hêtres du bois de Hal, près de Bruxelles (Belgique), le 20 avril 2016
Des jacinthes sauvages recouvrent la forêt de hêtres du bois de Hal, près de Bruxelles (Belgique), le 20 avril 2016 (FREDERIC SIERAKOWSKI / ISOPIX / SIPA)