Cet article date de plus de cinq ans.

Les calanques de Cassis menacées ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Les calanques de Cassis menacées ?
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis près de 50 ans, une usine de Gardanne déverse ses déchets en Méditerranée. La pratique sera interdite fin 2015, mais l'usine demande une dérogation.

Dans le canyon de Cassidaigne, à 30 kilomètres au large des calanques de Cassis, on rejette des boues rouges depuis 49 ans. Un gros tuyau vomit 400 000 tonnes par an de déchets toxiques : arsenic, chrome, mercure, dioxine produits dans les terres par l'usine d'aluminium de Gardanne.

Les rejets seront interdits à la fin de l'année 2015, mais l'usine demande une dérogation pour des rejets liquides. Elle affirme que le milieu marin n'est pas pollué par les boues rouges. Or, dès février, l'agence de sécurité sanitaire a invalidé les analyses de l'industriel et alarmé les écologistes. "Dans le rapport de l'agence nationale de sécurité sanitaire, on se rend compte que concernant l'arsenic, le plomb et le mercure, la contamination des poissons et l'exposition alimentaire pour les citoyens est 10 à 1 000 fois supérieur que celle rendue par l'industriel", détaille Olivier Dubuquoy, géographe à l'université de Toulon.

Une nouvelle analyse

Le rapport demande de nouvelles analyses sur 30 espèces marines, mais ni les autorités, ni les pêcheurs de Cassis chargés de la collecte ne veulent en parler. Le rapport évoque aussi le risque présent en ingérant l'eau polluée par les boues rouges en nageant. Une enquête publique pour autoriser ou non de nouveaux rejets va démarrer le 17 août pour un mois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.