Le Santal : un trésor méconnu caché sur une île du Pacifique

Il y a 4 000 ans, l'homme découvrait un parfum, une essence rare : le Santal, qui fait le bonheur des parfumeurs les plus prestigieux.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À 20 000 kilomètres de Paris se trouve un morceau de France. Au milieu du Pacifique, l'île de Maré cache un véritable trésor. Au coeur de son immense forêt vierge pousse l'un des arbres les plus précieux au monde : le Santal. Un bois à l'odeur envoutante. On en extrait une huile extrêmement rare aux senteurs poudrées, utilisée par les meilleurs parfumeurs de la planète. Seul un oeil averti peut le repérer.

1 500 euros le litre

Pas très impressionnant à première vue, pourtant son huile peut être vendue à plus de 1 500 euros le litre. Avant de couper l'arbre, des analyses sont faites en laboratoire pour tester sa qualité. Malheureusement, cet arbre a été surexploité partout sur la planète et aujourd'hui les forêts de Nouvelle-Calédonie constituent l'un des derniers refuges naturels pour cet arbre précieux. Les arômes du Santal sont concentrés dans le bois de coeur, à l'intérieur du tronc. Chaque année, 16 tonnes de bois sont traitées dans une distillerie installée au coeur d'une tribu. Les Santals y sont nettoyés, puis broyés avant d'être distillés. À 20 000 kilomètres de Maré, cette authenticité a séduit Olivier Polge, l'un des plus grands nez français.

 

Le JT
Les autres sujets du JT