Le projet controversé de centre de commerces et de loisirs Europacity, dans le Val-d'Oise, déclaré d'utilité publique

Cette décision est un coup dur pour les opposants, qui dénoncent l'impact environnemental du projet. Mais celui-ci reste suspendu à une décision de justice.

Une vue d\'artiste, datant du 27 septembre 2017, du projet immobilier Europacity, qui verrait le jour à Gonesse (Val-d\'Oise).
Une vue d'artiste, datant du 27 septembre 2017, du projet immobilier Europacity, qui verrait le jour à Gonesse (Val-d'Oise). (AFP PHOTO / ALLIAGES ET TERRITOIRES / HO)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le grand complexe de commerces et de loisirs Europacity verra-t-il le jour ? Le projet a franchi une étape importante en étant déclaré d'utilité publique par le préfet du Val-d'Oise, dans un arrêté publié jeudi 20 décembre.

La déclaration concerne plus exactement le projet d'aménagement du "Triangle de Gonesse", qui s'étend sur 280 hectares dont 80 pour Europacity. Le préfet "fonde sa décision" sur "l'avis favorable" émis en juillet à l'issue d'une enquête publique. Le commissaire enquêteur jugeait alors que l'opération présentait "des avantages certains pour la collectivité comme pour les populations".

La déclaration d'utilité publique "va permettre à l'Établissement Public Foncier d'Île-de-France (...) d'acquérir les terrains nécessaires à la réalisation du projet", notamment par voie d'expropriation s'il n'y a pas d'accord à l'amiable, précise l'arrêté.

Une décision de justice défavorable début mars

"Ce n'est pas un feu vert à Europacity, ce n'est qu'une étape de la procédure", certes "extrêmement importante", assure à l'AFP David Lebon, directeur du développement chez Europacity.

La création de ce parc de commerces et de loisirs sur des terres agricoles entre les aéroports de Roissy et du Bourget se heurte depuis des années à l'opposition des militants écologistes et des commerçants locaux. Début mars, la justice leur avait donné raison en annulant un arrêté préfectoral pris en septembre 2016 et créant la zone d'aménagement concertée (ZAC) du Triangle de Gonesse. L'Etat a fait appel de cette décision en mai.

S'il aboutit, le projet Europacity serait le plus grand investissement privé en France depuis la construction de Disneyland Paris en 1992.