La canicule arrive en France, comment s'y préparer

Jusqu’à 40 degrés dans le sud-ouest et pas franchement plus frais ailleurs… Dès mardi, une vague de chaleur va s'abattre sur la France. Un événement exceptionnel pour la saison, qui va durer toute la semaine, et qui impose aux communes, comme aux particuliers, de se préparer à faire face.

(Durant les épisodes caniculaires, il faut s'hydrater régulièrement et se rafraîchir © Maxppp)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Météo France annonce une vague de chaleur exceptionnelle à partir de mardi, avec des températures avoisinant, voire dépassant, les 40 degrés. Des températures extrêmes pour un début d’été. Du jamais vu depuis 60 ans à cette période de l’année, même si cette canicule devrait rester moins exceptionnelle que celle de 2003.

 

C’est sur le sud-ouest du pays, et en particulier l’Aquitaine, que cette vague de chaleur commencera à déferler demain (mardi). De l’air, très chaud, qui remontera ensuite vers le centre le nord du pays. On attend par exemple 38 degrés à Paris dès mercredi tandis que le thermomètre devrait flirter avec les 40 degrés à Lyon dans la semaine.

Chaleur torride de jour comme de nuit

Cet air brûlant qui nous vient du Maghreb et de l’Espagne devrait s’installer pour quelques jours. "Cet épisode devrait durer toute la semaine, samedi compris ", prévient Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France. Et même la nuit, le thermomètre aura du mal à redescendre. "C’est cela qui est le plus dangereux pour l’organisme car le corps ne récupère pas quand les températures sont élevées la nuit ", poursuit Frédéric Nathan.

 

Cet épisode caniculaire devrait amener les autorités à déclencher le plan canicule  dans tout le territoire. Comme tous les ans, le dispositif a été activé le 1er juin. Mais il est en phase de veille. Créé à la suite des 15.000 morts de la canicule de 2003, il prévoit notamment une obligation pour toutes les communes de tenir un registre de personnes âgées, handicapées ou isolées afin de permettre de s’assurer qu’elles vont bien, de leur envoyer l’aide de bénévoles et le cas échant de leur porter secours en cas de problème.

A LIRE AUSSI ►►►  Expliquez-nous : le plan canicule

La canicule arrive en France, comment s'y préparer. Le reportage de Marine Laugénie
--'--
--'--

S'hydrater, se refroidir et limiter les d'efforts

Les séniors, mais aussi les enfants en bas âges et les personnes souffrant de certaines pathologies sont particulièrement fragiles face à ces chaleurs inhabituelles et à ces températures qui restent élevées jour et nuit. C’est aussi le cas des salariés qui travaillent à l’extérieur, comme dans le BTP par exemple. Le ministère de la Santé rappelle dans ses consignes de prudence l’importance de s’hydrater pendant ces épisodes de fortes chaleurs, en buvant régulièrement sans attendre d’avoir soif, de l’eau essentiellement, jamais d’alcool, en évitant sodas et autres boissons sucrées ainsi que les boisons à forte teneur en caféine (diurétiques).

C’est aussi le moment de sortir ventilateurs et brumisateurs. L’usage simultané est le plus efficace : brumiser d’abord les parties découvertes puis ventiler les parties mouillées avec le ventilateur manuel. A répéter autant de fois qu’on le veut, dès qu’on est sec, souligne le ministère. Ne pas hésiter non plus à multiplier les douches fraîches (mais pas froides). Si l’habitation ne peut pas être rafraîchie, prévoir de passer plusieurs heures par jour, chaque jour, dans un endroit frais, proche de son domicile et repéré à l’avance. Enfin, avec ces températures très élevées, la fatigue augmente. Il est donc recommander d'éviter de sortir aux heures de plein cagnard et d'oublier les activités physiques intenses au profit de la sieste, quand c'est possible.

 

La plateforme téléphonique Canicule info service vous informe également au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), du lundi au samedi de 08 h à 20 h. Elle est activée dès le premier épisode de chaleur.