L'Europe dit oui à 19 OGM

Après  des années de procédure, Bruxelles annonce la commercialisation de 19 produits génétiquement modifiés. Les écologistes dénoncent la victoire des lobbies. Les explications de France 2.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

19 nouveaux OGM, organismes génétiquement, modifiés ont été autorisés a être importés et commercialisés en Europe. Bruxelles vient de le décider vendredi 24 avril.
17  variétés de sojas, maïs, colzas, destinés à l'alimentation animale et humaine, mais aussi du coton et des oeillets. Onze d'entre eux appartiennent à la multinationale américaine Monsanto. Une situation qui révolte les écologistes français.  "On est dans une situation totalement absurde où on impose aux citoyens ce qu'ils ne veulent pas et où l'Union européenne plutôt que de nous protéger est le cheval de Troie de tous ces grands lobbies" , témoigne le député Noel Mamére au micro de France 2.

Applicable en France

Cette autorisation est applicable en France et valable dix ans comme dans tous les états membres, même si le pays, comme 18 autres, est contre les cultures OGM.
Pour le moment, la France n'a pas de recours, mais Bruxelles a émis une proposition :  chaque pays sous certaines conditions pourrait s'il le veut bannir ces autorisations d'OGM dans le futur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un maïs OGM dans un champ, le 16 décembre 2010.
Un maïs OGM dans un champ, le 16 décembre 2010. (ALAIN LE BOT / PHOTONONSTOP / AFP)