"Je le fais pour sensibiliser le grand public à la cause environnementale" : l'aventurier Arthur Germain va descendre la Seine à la nage en solitaire

S'il partage une volonté de défendre l'environnement avec sa mère Anne Hidalgo, il se défend de toute récupération. "Je porte mes propres valeurs et mon propre discours." 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Arthur Germain pose sur son compte Twitter le dimanche 6 juin 2021, avant de prendre le départ de sa remontée de la Seine, Source-Seine, en Côte-d'Or. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

L'aventurier Arthur Germain, fils d'Anne Hidalgo, va descendre la Seine à la nage et en solitaire. Il s'est élancé à 10 heures dimanche 6 juin au matin depuis Source-Seine, en Côte-d'Or, et va parcourir 780 kilomètres en 52 jours, soit 15 à 20 kilomètres quotidiens, en autonomie et sans assistance. Il va tirer un kayak à la nage derrière lui, qui lui permettra de manger et de dormir en extérieur. Sur franceinfo, il explique vouloir éveiller le grand public à la cause environnementale.

franceinfo : Le sport est évidemment un des aspects de cette aventure, mais vous souhaitez aussi attirer l'attention sur la pollution des fleuves et de la Seine en particulier ?

Arthur Germain : Bien sûr, ça a d'ailleurs été un peu le point de départ de ce défi. J'ai construit cela exclusivement pour sensibiliser autour de moi le grand public à la cause environnementale.

"Prendre un fleuve, c'est très intéressant parce qu'on s'aperçoit de tous les enjeux environnementaux au fur et à mesure qu'on le remonte, et surtout, le fleuve est le lien entre les grandes villes comme Paris, Troyes, et la mer."

Arthur Germain

à franceinfo

Et aujourd'hui, on sait que les océans cristallisent la plupart des enjeux environnementaux. C'est donc très important d'aller sensibiliser les villes sur la protection d'un fleuve.

Pour préparer cette aventure-là, vous avez dû entraîner votre système immunitaire avant de plonger dans cette eau pas très claire. À cause de quoi la Seine est-elle polluée ?

C'est dû à plusieurs raisons. La principale, celle qui amène les bactéries comme Escherichia coli, est le mauvais branchement des eaux usées. Il y a encore 35 000 logements en bord de Seine qui ne sont pas branchés sur le tout-à-l'égout et ça pollue énormément. Une des solutions simples serait, pour moi, de se tourner vers les toilettes sèches ou la réutilisation des eaux grises et des eaux brunes. Après, il y a plein d'autres pollutions : des pesticides, du plomb fut un temps, du plastique et des microplastiques. Ça n'est pas très dangereux pour moi, mais pour l'environnement, c'est une catastrophe.

Vous êtes le fils de la maire de Paris Anne Hidalgo, pour qui l'environnement est un sujet important. Certains peuvent se dire que vous nagez en service commandé ?

Certains peuvent se dire ça, oui. Je dirais que les chiens ne font pas des chats, effectivement. Mais moi, je me détache clairement de sa carrière politique et de son message. Je porte mes propres valeurs et mon propre discours. Pas grand chose à dire de plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.