Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Sans lui, pas de Greta Thunberg à la COP 24 : qui est l'entrepreneur suédois que l'on appelle le "Mark ZuckerVert" ?

Qui soutient dans l’ombre Greta Thunberg, la jeune icône de la lutte pour le climat ? "Envoyé spécial" a interrogé celui que l'on appelle le "Mark ZuckerVert". En mettant ses réseaux à disposition d'une adolescente timide, cet entrepreneur suédois a joué le rôle d'un fantastique accélérateur. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La naissance médiatique de Greta Thunberg remonte à l'été 2018. Plutôt que d'aller en cours, elle entame alors un sit-in devant le parlement suédois pour protester contre l'inertie des politiques face au dérèglement climatique. Image puissante que celle d'une adolescente assise sur un trottoir, seule face au drame climatique... Mais comment a-t-elle fait le tour de la planète ?

"Envoyé spécial" a rencontré l'un de ceux par qui le phénomène Greta Thunberg est arrivé. Ingmar Rentzhog est un entrepreneur suédois très discret, mais très influent grâce à son réseau social. Celui que l'on appelle le "Mark ZuckerVert" a créé une plateforme dédiée à l'environnement, un mélange de Facebook et de Twitter, permettant de mettre en contact les écologistes partout dans le monde.

Comment l'image d'une ado en grève scolaire a fait le tour du monde

En août 2018, il entend parler de la grève scolaire que mène une ado pas loin de son bureau, et décide d'aller la voir sur place. Surpris par cette jeune personne timide "portant seule sur ses épaules le problème du réchauffement climatique", il lui propose de se présenter en quelques mots devant une caméra : "Je m'appelle Greta, et je fais la grève scolaire."

L'entrepreneur poste ensuite sur Facebook la photo de la jeune fille, qu'il accompagne de ses propres impressions, sans oublier de demander leur soutien à ses contacts. Le post devient instantanément viral : 10 000 likes en deux heures. Le phénomène Greta Thunberg est lancé.

Comment Greta Thunberg a pu accéder à la COP24

C'est quatre mois plus tard que l'intervention de Greta à Katowice, en Pologne, lors de la COP24, va marquer les esprits dans le monde entier. Elle y impose son style, brutal et franc : "Vous prétendez aimer vos enfants, mais vous leur volez leur avenir, sous leurs yeux."

Cette tribune mondiale, c'est aussi à Ingmar Rentzhog qu'elle la doit. Est-ce lui qui lui a obtenu une invitation à la conférence de l'ONU ? Réponse : "Oui. On l'a aidée, on a pu la faire rentrer, comme si elle était quelqu'un de notre équipe, disons..." 

Extrait de "Greta, l'icône du climat", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 23 janvier 2020.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.