Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Fabius dit "trois fois oui" à la recherche sur le gaz de schiste

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
RTL
Article rédigé par
France Télévisions

Cette position est loin d'être partagée au sein du gouvernement.

La question du gaz de schiste va-t-elle à nouveau diviser l'exécutif ? Lundi 10 février, le ministre des Affaires étrangères a en tout cas dit "oui, trois fois oui", à la recherche sur de nouvelles méthodes d'extraction de ce gaz naturel. Une position loin d'être partagée au sein du gouvernement.

"Ma position est simple : le système actuel de fracturation hydraulique est mauvais pour l'environnement, donc ce n'est pas celui-là qu'il faut exploiter", a d'abord lancé Laurent Fabius au micro de RTL. Mais selon lui, "l'histoire du progrès et de la gauche, c'est toujours une histoire ouverte à la réalité scientifique, à condition qu'on protège l'environnement". Une manière policée de se rapprocher de la ligne d'Arnaud Montebourg, qui souhaiterait, selon le Canard enchaîné, publier après les élections municipales un rapport défendant une nouvelle technique expérimentale "propre".

"Ce n'est pas à la France de donner le mauvais exemple. En revanche, être ouvert sur la recherche, oui, trois fois oui", a conclu l'ancien Premier ministre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gaz de schiste

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.