Désherbants : les alternatives au glyphosate "ne sont pas sans risques" et "ne font pas de miracles"

C'est ce qui ressort d'un test réalisé par le magazine "60 millions de consommateurs". Les désherbants ont été testés sous serre pendant l'hiver, dans le sud de la France.

Des bouteilles de Roundup, le 15 juin 2015 dans un magasin de Lille (Nord).
Des bouteilles de Roundup, le 15 juin 2015 dans un magasin de Lille (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Au rayon jardinage, l'herbe n'est pas plus verte ailleurs. C'est ce qui ressort d'un test réalisé par 60 millions de consommateurs, en kiosques jeudi 25 avril. Pour savoir ce que "valent" les alternatives au glyphosate, dont l'utilisation est interdite pour les particuliers depuis le 1er janvier 2019, le magazine a mis au banc d'essai cinq produits de substitution, à base d'acides naturels. Il s'agit du Bayer Jardin Natria, du Solabiol, du Clairland, du Fertiligène... et d'une autre référence Roundup, la marque du désherbant si décrié, rachetée par Evergreen Garden. L'obectif affiché était de comparer ces herbicides, vendus dans les jardineries, avec un Roundup au glyphosate.

Deux critères ont été évalués : leur efficacité et leur toxicité. Pour cela, l'expérimentation a eu lieu sous serre pendant l'hiver, dans le sud de la France. "Trois parcelles de 4 m2, garnies de mauvaises herbes, ont été dévolues à chaque produit", détaille le magazine qui a calculé les adventices et les graminées "un jour, 8 jours et 21 jours après l'application". A la fin, le résultat est sans appel : même ces produits "ne sont pas sans risques". Et côté performances, "ils ne font pas de miracles."

"Des impacts sur la santé et l’environnement"

"Ces désherbants viennent difficilement à bout des herbes folles, tout en ayant, eux aussi, des impacts sur la santé et l'environnement, relève le magazine. Tous ces produits, dits de biocontrôle, sont à base d’acide. Leurs effets reposent sur le même mécanisme : l'acide brûle les feuilles et les tiges. Il détruit la partie aérienne de la plante, mais ne la tue pas forcément."

Notre essai montre d'ailleurs de meilleurs résultats une semaine après l'application que trois semaines plus tard, car les feuilles des adventices repoussent."60 millions de consommateurs"lors d'un test sur les herbicides

En conclusion, le magazine reconnaît que "le Roundup à base de glyphosate reste sans surprise le plus efficace." La raison est simple : "Il se diffuse dans toute la plante et la tue intégralement."