Bure : rassemblement interdit des opposants au projet Cigéo

Les opposants au projet de stockage des déchets nucléaires à Bure (Meuse) sont rassemblés depuis ce samedi 3 mars au matin à proximité du site. Ils ont prévu une marche dans l'après-midi qui pourrait aboutir à un face à face tendu avec les forces de l'ordre.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Autour du futur site de stockage des déchets nucléaires à Bure (Meuse), les heures qui viennent risquent d'être tendues ce samedi 3 mars. Des barrages de gendarmerie sont installés et toute manifestation, circulation ou stationnement sont interdits jusqu'à lundi dans les environs. Des opposants au projet Cigéo sont rassemblés non loin.

"Risque de troubles graves à l'ordre public"

"Ma responsabilité c'est de prendre en compte un risque de troubles graves à l'ordre public. Ce risque est avéré. Il est attendu un nombre important d'opposants, dont certains aux profils extrêmement violents. Toutes les manifestations précédentes ont été violentes", a déclaré Muriel Nguyen, préfète de la Meuse. Plusieurs centaines de personnes sont attendues ce week-end pour un rassemblement prévu depuis de longs mois par les opposants au projet Cigéo.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'évacuation du site de Bure dans la Meuse a commencé au petit matin le 22 février.
L'évacuation du site de Bure dans la Meuse a commencé au petit matin le 22 février. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)