La reine Elizabeth II renonce "à regret" à participer à la COP26 pour raisons médicales

"A la suite d'un avis lui conseillant de se reposer, la Reine effectue des tâches légères au château de Windsor", annonce le palais de Buckingham.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La reine Elizabeth II à Londres, le 12 octobre 2021. (FRANK AUGSTEIN / POOL / AFP)

Une grande absente. La reine Elizabeth II, 95 ans, renonce à participer à la conférence de l'ONU sur le climat (COP26) organisée à Glasgow à partir du 31 octobre, après un avis médical, annonce mardi 26 octobre le palais de Buckingham. "Sa Majesté a décidé à regret de ne pas se rendre à Glasgow pour assister à la réception de la COP26 le lundi 1er novembre", explique le palais, moins d'une semaine après que la souveraine a passé une nuit à l'hôpital.

"Sa Majesté est déçue de ne pas pouvoir assister à la réception, mais elle s'adressera aux délégués réunis par le biais d'un message vidéo enregistré", ajoute Buckingham. Après avoir eu un agenda très chargé début octobre, la souveraine avait renoncé la semaine dernière à une visite en Irlande du Nord sur avis de ses médecins lui demandant de prendre du repos. Elle avait passé la nuit de mercredi à jeudi dernier à l'hôpital privé Edward VII de Londres après y avoir subi des "examens préliminaires".

Elle avait accepté le 21 octobre "à contrecœur" un avis médical lui enjoignant de se reposer durant les prochains jours, selon le palais de Buckingham. Et c'est encore "à contrecœur" qu'elle a accepté d'annuler ses engagements (dont une visite de deux jours en Irlande du Nord).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers COP26

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.