COP26 : la reine d'Angleterre irritée par l'inaction de certains chefs d'États

Publié Mis à jour
COP26 : la reine d'Angleterre irritée par l'inaction de certains chefs d'États
France 2
Article rédigé par
M. Septembre - France 2
France Télévisions

La COP26 approche. La reine d'Angleterre, mais aussi le prince William ont fait résonner la question de l'urgence planétaire. 

La reine d’Angleterre prend position pour l’écologie, à l’approche de l’ouverture de la COP 26. "Ce qui est extraordinaire, c'est que normalement, on ne sait jamais ce que pense la reine. Elle ne prend jamais position publiquement et là, à demi-mot, on comprend qu'elle n'est pas du tout contente de l'attitude de certains chefs d'États face au défi du réchauffement climatique. La reine aurait-elle une fibre écologiste ?" se demande la journaliste Maelys Septembre, en duplex de Londres, au Royaume-Uni.

D'autres membres de la famille royale se sont engagés

"Dans ce cas, elle ne serait pas la seule de la famille Royale. Le vendredi 15 octobre, c'est son petit-fils William qui s'est exprimé à la télévision britannique. Pour lui, il faudrait s'occuper de la Terre avant de se lancer dans la course au tourisme spatial", rapporte la journaliste, qui rappelle l'engagement du fils de la reine, Charles, fervent militant écologiste. La COP26 s'ouvrira d'ici quelques jours, à Glasgow. Si la reine dit ne pas savoir quels chefs d'États seront présents, elle y participera bien en famille avec son fils et son petit-fils.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.