Les émissions de CO2 ont augmenté de plus de 2% en 2018

Si l'on en croit le bilan annuel du programme scientifique international Global Carbon Project, que s'est procuré franceinfo, les émissions de CO2 continuent d'augmenter dans le monde malgré les promesses faites lors de la signature de l'Accord de Paris.

Les principaux pays responsables de cette hausse sont la Chine et l\'Inde, qui consomment de plus en plus de charbon, de pétrole et de gaz, comme aux Etats-Unis.
Les principaux pays responsables de cette hausse sont la Chine et l'Inde, qui consomment de plus en plus de charbon, de pétrole et de gaz, comme aux Etats-Unis. (SHAMMI MEHRA / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les émissions de CO2 à la hausse de plus de 2% cette année encore : c'est ce que confirme une étude internationale du Global Carbon project, rendue publique aujourd'hui par un consorsium de chercheurs à la COP 24 à Katowice en Pologne. Pour les scientifiques la croissance économique n’est pas encore assez décarbonée.

Chine, Inde et Etats-Unis principaux responsables

C'est encore pire que l'an dernier, où les scientifiques avaient annoncé une hausse des émissions de CO2 de 1,6%. Cette fois c'est autour de 2,7%. Les principaux pays responsables de cette hausse sont la Chine et l'Inde qui consomment de plus en plus de charbon, de pétrole et de gaz, comme aux Etats-Unis. De là à y voir un effet de la politique de Donald Trump, Philippe Ciais, directeur de recherche au laboratoire des sciences du climat et de l'environnement de Paris reste prudent. "Il faut attendre un peu avant de voir si c’est un effet d’une politique économique", explique-t-il.

L’hiver 2017 a été très froid et l’été 2018 très chaud aux Etats-Unis ce qui a tiré la consommation d’énergie vers le haut.Philippe Ciaisà franceinfo

Si les émissions européennes baissent très légèrement de 0,7% en 2018, des incertitudes subsistent sur le niveau des émissions françaises. En effet, la consommation française de carburants aurait légèrement baissé fin 2018, et donc avec elle le niveau de CO2, toutefois sans rivaliser avec l'effort britannique. "La diminution la plus remarquable est celle du Royaume-Uni, souligne Philippe Ciais, qui a réduit l’utilisation du charbon de près de 30% par an ces cinq dernières années."

Après avoir stagné pendant trois ans, les émissions de CO2 augmentent donc pour la deuxième année consécutive alors que les climatologues estiment qu'il nous reste deux ans à peine pour les stopper et les diviser par deux d'ici 2030. "La croissance économique n’est pas assez décarbonée. On continue à avoir besoin des énergies fossiles pour notre croissance économique notamment en Chine et en Inde", conclut le chercheur.

ÉCOUTEZ LE PODCAST DE RADIO FRANCE "AGIR POUR MA PLANÈTE" : 

À l'occasion de la COP 24, retrouvez toutes les émissions et les chroniques sur le changement climatique, par les antennes de Radio France. Quel est l'impact du réchauffement climatique sur l'environnement ? Quels dangers, quelles solutions ? À retrouver sur iTunessur Deezer et sur le fil RSS.