Après les municipales et avant le remaniement, Emmanuel Macron prend un virage écologique

Emmanuel Macron n’a pas tergiversé lundi 29 juin après la vague écologiste aux élections municipales. Il a apporté des réponses à ceux qui ont voté EELV dimanche.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le résultat des municipales a parlé. Les écologistes se sont emparés de grandes ville françaises courtisées par LREM comme Strasbourg ou Lyon. Ce rendez-vous autour du climat lundi 29 juin était l’occasion pour Emmanuel Macron de montrer ses ambitions écologiques au plus vite. Il n’a pas lésiné sur les moyens : quinze milliards d’euros vont être injectés sur deux ans pour "la conversion écologique de notre économie".

Edouard Philippe conservé ?

Le président s’est dit prêt à soumettre à référendum en 2021 des propositions de la Convention citoyenne pour le climat. Il y aura une proposition de loi à la rentrée. 146 idées sur 149 ont été conservées. Dans l’optique de la présidentielle de 2022, il n’a pas envie d’une opposition très forte autour de l’écologie.

Maintenant, un remaniement doit avoir lieu entre le 2 et le 7 juillet. Emmanuel Macron et Édouard Philippe se sont affichés ensemble. Le Premier ministre a été élu maire du Havre, une victoire qui le renforce, mais est-il capable de changer pour un cap plus écologique et social ? Réponse dans les prochains jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron suivi de son Premier ministre, Edouard Philippe, lors de la rencontre avec les membres de la Convention citoyenne pour le climat, le 29 juin 2020, à Paris.
Emmanuel Macron suivi de son Premier ministre, Edouard Philippe, lors de la rencontre avec les membres de la Convention citoyenne pour le climat, le 29 juin 2020, à Paris. (CHRISTIAN HARTMANN / AFP)