Consommation : quand les aliments remplacent le cuir et le plastique

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par
D. Lachaud - France 2
France Télévisions

Certains aliments servent aussi à fabriquer du textile. La journaliste Dorothée Lachaud apporte son éclairage sur le plateau du 13 Heures, vendredi 19 novembre. 

Les raisins, les pommes ou les ananas peuvent servir à fabriquer des sacs ou des chaussures. Pour les ananas par exemple, les fibres sont extraites de la plante, séchées, puis transformées en une matière qui se rapproche du cuir, indique la journaliste Dorothée Lachaud sur le plateau du 13 Heures, vendredi 19 novembreÇa ne coûte pas nécessairement moins cher. Les marques sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers ces alternatives végétales car le tannage du cuir animal reste très polluant.

Des alternatives au plastique pour en réduire sa consommation

Du côté de la vaisselle, des récipients fabriqués en pomme de terre et céréales ont été créés pour réduire le plastique. Désormais, il est possible d’acheter des pailles fabriquées en amidon de maïs. Elles restent rigides une trentaine de minutes (...) c’est écologique quand on sait qu’un milliard de pailles non-recyclables sont jetées chaque jour dans le monde”, poursuit la journaliste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.