Conférences sur le climat : quarante ans d'impasse

Alors que la conférence de Doha s'achève ce vendredi, francetv info revient sur les rendez-vous manqués de la communauté internationale pour lutter contre le réchauffement climatique.

Simon Gourmellet
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

ENVIRONNEMENT - "Plus de retard, plus d'excuses." Frappées par un typhon dévastateur, les Philippines ont lancé, jeudi 6 décembre à Doha (Qatar), un appel à l'action à la veille de la clôture de la 18e conférence sur le climat"C'est un retour brutal à la réalité pour ma délégation, sur la réalité du changement climatique", a déclaré le délégué philippin. Ce cri d'alarme va-t-il être entendu ? Rien n'est moins sûr. Depuis deux semaines, les délégations multiplient leurs consultations pour parvenir à un accord sur une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre, et prolonger le protocole de Kyoto (1997). Une chose est déjà actée : quelle que soit sa teneur, l'accord trouvé sera loin d'apporter une réponse à la hauteur du défi du changement climatique.

Depuis quarante ans, et la première conférence de Stockholm (Suède) en 1972, la communauté internationale prend régulièrement conscience de l'urgence environnementale, mais est incapable de trouver un compromis. Francetv info revient sur ces rendez-vous manqués avec le climat.

Depuis la première conférence de Stockholm (Suède) en 1972, la communauté internationale prend régulièrement conscience de l\'urgence environnementale, mais est incapable de trouver un compromis. 
Depuis la première conférence de Stockholm (Suède) en 1972, la communauté internationale prend régulièrement conscience de l'urgence environnementale, mais est incapable de trouver un compromis.  (CHARLIE ABAD / AFP)