Cet article date de plus de cinq ans.

Cargo "Modern Express" : ultime tentative de remorquage lundi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Modern Express Cuello
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans Les Landes, le discours des autorités se veut rassurant mais ne convainc pas la population, qui a peur que l'échouage du cargo "Modern Express" souille les côtes.

Lundi 1er février au matin, il y aura un créneau météo favorable, annonce Carol Cuello, en direct de Capbreton (Landes) ce dimanche soir. Pendant un court moment, il sera possible de tenter une dernière fois d'amarrer le cargo "Modern Express".

Si cette tentative échoue, le navire sera accompagné jusqu'à son point d'échouage, qui n'est pas encore connu précisément, mais on sait que ce sera dans Les Landes. Officiellement, la préfecture maritime affirme qu'il n'y a aucun danger de marée noire.

Les professionnels de la mer inquiets

A titre de comparaison, en 2002, lors de la catastrophe du Prestige, il y avait eu 77 000 tonnes de pétrole qui s'étaient répandues sur les côtes. Dans le cas du Modern Express, il y aurait environ 300 tonnes de fioul de propulsion dans les soutes, et celles-ci devraient rester intactes.

Toutefois, les professionnels de la mer craignent une pollution les empêchant de travailler. Les pêcheurs ont peur de ne plus pouvoir sortir leurs bateaux et les marchands de poisson, en cas de marée noire, si petite soit-elle, estiment qu'il serait absolument impossible de vendre leur production.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.