Présidentielle : la visite de Marine Le Pen à Gardanne a été annulée

La candidate du Front national souhaitait se rendre à Alteo afin d'évoquer la question des rejets des boues rouges dans le parc national des Calanques de Marseille, mais ce rendez-vous n'a pas pu se tenir. En direct de Gardanne (Bouches-du-Rhône), Sébastien Pouquet fait le point.

Voir la vidéo
France 2

"C'était une visite surprise", comme l'explique Sébastien Pouquet en direct de Gardanne (Bouches-du-Rhône) : ce matin, vers 10 heures, Marine Le Pen est arrivée ici devant l'usine de fabrication d'alumine Alteo, usine connue pour ses rejets de boues rouges. "La candidate souhaitait s'exprimer sur les questions de l'environnement. Elle a opposé 'mondialisation et sécurité environnementale'. La visite a été si impromptue qu'elle a trouvé les grilles clauses", raconte le journaliste.

Un déplacement en demi-teinte

"La direction de l'usine Alteo ne fait pas de commentaire : elle dit simplement qu'elle a respecté les règles de sécurité classiques, et qu'elle n'était pas au courant de ce déplacement", poursuit l'envoyé spécial de France 2. Mais la candidate voulait-elle vraiment rentrer dans l'usine ? La question reste ouverte. "Il s'agit donc d'un déplacement en demi-teinte pour la candidate du Front national, qui a voulu une nouvelle fois devancer Emmanuel Macron en mettant sur la table les questions environnementales", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, le 3 avril 2017 à La Bazoche-Gouet (Eure-et-Loir).
Marine Le Pen, le 3 avril 2017 à La Bazoche-Gouet (Eure-et-Loir). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)