VIDEO. Le poisson-grenouille poilu, un prédateur aussi redoutable qu'étonnant

Le poisson-grenouille est un mauvais nageur mais sa technique de chasse est implacable.  

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Son apparence est aussi surprenante que son nom. L'antennaire strié, communément appelé poisson-grenouille poilu, est doté d'une bouche large comme son corps. Mauvais nageur, il se déplace en marchant sur les fonds océaniques et peut parfois changer de couleur pour mieux s'adapter à son environnement. 

Sur sa tête s'agite un illicium, un long filament fait pour leurrer ses proies. En effet, celles-ci le confondent facilement avec un ver et s'y approchent dangereusement. Le poisson-grenouille fonce alors sur elles à une vitesse record de 6 millisecondes pour dévorer des prises parfois plus grandes que lui. 

L'antennaire strié a également pour caractéristique d'être un poisson solitaire qui ne rencontre ses congénères que lors des périodes de reproduction. Si la femelle reste à proximité de lui après l'accouplement, le mâle peut étonnamment se ruer sur elle pour la tuer. 

Le poisson-grenouille est un mauvais nageur mais sa technique de chasse est implacable.  
Le poisson-grenouille est un mauvais nageur mais sa technique de chasse est implacable.   (BRUT)