VIDEO. Le pangolin, le mammifère le plus braconné au monde

Voilà pourquoi une mobilisation de grande ampleur est nécessaire pour protéger ces fourmiliers écailleux.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En une décennie, plus d'un million de pangolins auraient été tués pour être vendus illégalement. Et le trafic continue à se développer... Par conséquent, depuis plusieurs années, la chasse massive de ces animaux timides entraîne le déclin de leurs populations. En 2016, le commerce international de pangolins a donc été interdit. Pour répondre à la demande, un trafic s'organise à l'échelle mondiale via des réseaux criminels.

Par exemple, des pangolins sont chassés par des trafiquants en Afrique centrale : ils transitent par l'Allemagne, la Belgique ou la Turquie avant d'être vendus en Europe ou en Asie. Résultat : les huit espèces de pangolins sont considérées comme menacées... Alors que le poids moyen d'une cargaison d'écailles était de 2,2 tonnes en 2016, il s'élevait à 6,2 tonnes en 2019. Entre 2016 et 2019, plus de 200 tonnes d'écailles de contrebande ont été saisies à travers le monde. Selon plusieurs ONG, cela ne représenterait qu'une petite fraction de l'ensemble du trafic.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

VIDEO. Le pangolin, le mammifère le plus braconné au monde
VIDEO. Le pangolin, le mammifère le plus braconné au monde (BRUT)