Vidéo Calanques de Marseille : des bénévoles veulent en finir avec les déchets

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Ils en ont marre de nettoyer derrière les pollueurs. Alors dans la calanque de Sugiton à Marseille, entre deux ramassages, les bénévoles de l'association Clean My Calanques éduquent les visiteurs...
Brut.
Article rédigé par

Ils en ont marre de nettoyer derrière les pollueurs. Alors dans la calanque de Sugiton à Marseille, entre deux ramassages, les bénévoles de l'association Clean My Calanques éduquent les visiteurs...

"On a déjà trouvé des pierres tombales, des seringues..." Cet endroit, c'est la Calanque de Sugiton. Problème : Elle est surfréquentée. C'est en effet l'une des Calanques les plus prisées de Marseille. En été, elle accueille jusqu'à 2000 visiteurs par jour faisant générer des déchets et donc des dégradations. "C'est souvent sale et il y a plein de trucs qui flottent à la surface ou même dans l'eau. Des fois, t'as l'impression qu'il y a un truc qui te touche, c'est un poisson mais pas du tout, c'est un déchet", déplore une bénévole.

Sensibiliser au respect de ce site naturel

L'association Clean my Calanques s'est donc mobilisée pour préserver ce lieu. Ainsi, depuis 2017, les bénévoles organisent des opérations de nettoyage et sensibilisent les touristes et les locaux au respect de ce site naturel. À partir de février 2022, il faudra d'ailleurs réserver gratuitement sa place sur Internet pour pouvoir se rendre à Sugiton. Par conséquent, seules 400 à 600 personnes par jour pourront y accéder, contre 2000 aujourd'hui lors des pics d'affluence. 

Le Parc national des Calanques a déjà tenté de réguler l'afflux des visiteurs par des messages dissuasifs sur son site Internet. En 2020, le parc avait recensé trois millions de visiteurs. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.